D’un instant à l’autre. Photographies et vidéos par Olivia Lavergne. Sur ce territoire fantasque, j’introduis mes propriétés et les mets en situation. La photographie s'inscrit sous la forme de performance théâtrale. Le jeu et le spectacle sont mis en avant, la mise en scène en est le support. Des accessoires tels que déguisements, masques, maquillages et perruques servent à l'élaboration, création et construction du rôle du personnage. Les photographies appartiennent aux thèmes de l'humour, de l'ironie, de la parodie, du burlesque, de l'absurde et de l'idiotie. L'inspiration souvent provient du cinéma, de la mode, de la littérature et du théâtre. Des actions mettant en jeu l'identité, le sexe, la rencontre et l'amour prennent une tournure à la fois sentimental, dramatique, magique voir onirique. La couleur est vive : le plus souvent vert, rouge. Le symbole du trouble : noir et blanc. Les titres: "l'invitation", "j'aurai ta peau", "intervention", "mise en bouche, mise en boucle", "je rentre, je sors", "la sorcière de Mirefleurs", "disparitions", "l'envol","sur la piste", etc. La trame et les fils de l'intrigue actionnent de drôles de personnages. « Vous en verrez de tous les types là-dedans ! … » L'acteur est extravagant et décalé. La représentation est détournée, les codes communs renversés, pour mieux pervertir un réel arbitraire. Ainsi, créer de nouvelles formes, de nouvelles possibilités aux récits. Ma photographie propose un ailleurs, un monde fait d’intrigue, d’invraisemblance, d’illusion où tout est vrai et tout est faux. L’intrigue c’est l’énigme, le secret qu’entretiennent la comédie et la tragédie. L’intrigue c’est le lien, la passerelle qui permet l’aller et le retour entre le visible et l’invisible. L’intrigue c’est un peu chercher le réel dans la fiction et vice-versa. « Mais racontez ! racontez ! c’est incroyable cette histoire ! … » O L